Suzuki GZ 125 Marauder – Transformation spéciale Louis

Les apprentis Louis ont encore frappé : voici comment ils ont transformé en 5 jours seulement un vieux « cruiser » Suzuki de petite taille, âgé de 20 ans, en bobber customisé d'enfer ! Du grand art !

Suzuki GZ 125 Marauder Louis Transformation Spéciale

Moto des apprentis, 2017

Un an après l'immense succès de la Yamaha XV 125, une nouvelle équipe d'apprentis s'est attelée en décembre 2017 à la tâche avec une Suzuki GZ 125 Marauder encore intacte du point de vue technique pour en faire une toute nouvelle moto spéciale, conforme à leurs idées, et mettre à l'épreuve leur habileté en matière de customisation. La moto étant dotée de petites roues à rayons, nos jeunes créateurs l'ont trouvée toute désignée pour une transformation en bobber classique. Pour s'accorder avec un guidon large et plat, des garde-boue courts minimalistes et une selle monoplace, ils ont opté pour une couleur dans les tons crème. Et pour lui conférer un style imposant et musclé, ils l'ont équipée de pneus E-Max de Bridgestone, plus larges.

Suzuki GZ 125 Marauder

Suzuki GZ 125 Marauder

– avant la transformation

Suzuki GZ 125 Marauder Louis Transformation Spéciale
Suzuki GZ 125 Marauder Louis Transformation Spéciale

Pour commencer, la moto a été largement démontée. Le réservoir et les garde-boue ont été faire un petit tour sur l'établi. Le garde-boue a été recouvert de bandes de ruban adhésif placées symétriquement afin d'être raccourci en quelques coups de scie et de lime, et sa forme est devenue déjà bien différente. L'arrière du cadre a lui aussi été scié, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux morceaux ouverts.

Une fois poncés et dégraissés, puis après avoir reçu une couche d'apprêt, le réservoir, le garde-boue avant et le couvercle latéral ont été repeints en blanc à la bombe. Pendant que la peinture séchait, les apprentis se sont attelés au châssis.

Maintenant équipée d'amortisseurs courts, la moto était désormais plus compacte. Un guidon Dragbar noir plat soulignait idéalement la ligne d'ensemble rabaissée. La 125 cm³ a ensuite reçu des composants raffinés, tels que des leviers manuels à fraisage CNC, des rétroviseurs pour embout de guidon en aluminium et des repose-pieds customisés élégants.

Suzuki GZ 125 Marauder Louis Transformation Spéciale
Suzuki GZ 125 Marauder Louis Transformation Spéciale

Avant d'installer les roues dotées de pneus neufs montés à la main sur le châssis, les logos de la marque ont élégamment été mis en évidence avec un feutre blanc. Voyez comme la moto a déjà commencé à vraiment prendre forme.

On est ensuite passé à l'électronique. Un phare à LED puissant à la forme classique et de nouveaux clignotants à LED ont été minutieusement et solidement installés à l'aide de cosses rondes japonaises serties. Les clignotants arrière avec feux arrière intégrés ont parfaitement logé dans la partie ouverte des tubes du cadre arrière. Une centrale clignotante adaptée a garanti leur synchronisation correcte.

Pour l'arrière du véhicule, l'équipe a décidé d'accentuer le style vintage et opté pour un garde-boue en aluminium monté 2 cm au-dessus des pneus avec une tige ronde au niveau du bras oscillant.

On distinguait bien désormais le bobber. Pourtant, notre équipe de customiseurs ne s'est pas montrée encore entièrement satisfaite. Les jeunes apprentis auraient bien aimé doter la moto d'une selle en cuir véritable, mais ils n'en avaient pas le temps. Ils ont donc décidé de peindre la selle d'origine noire avec de la peinture pour selle Foliatec. Le résultat a été étonnamment bon : en observant la nouvelle surface, on aurait presque dit qu'il s'agissait de vinyle teinté dans la masse. Les poignées ont elles aussi été passées à la bombe et ont été peintes de la même couleur. Puis la touche finale : les côtés du réservoir ont été peints de la même couleur marron clair à l'aide d'un pochoir et de bande adhésive flexible spéciale pour peintre.

Suzuki GZ 125 Marauder Louis Transformation Spéciale

Toutefois, pour nos jeunes designers, un détail manquait encore : une petite touche de noir au niveau du moteur n'aurait-elle pas donné à la moto ce petit quelque chose en plus ? Le couvre-soupape et le couvercle latéral ont donc été peints en noir. Pour un style vintage, un peu de bande d'échappement au niveau du collecteur était bien sûr indispensable, et pour un effet encore plus spectaculaire, deux bandes parallèles de différentes couleurs ont donné certes beaucoup de travail, mais ont fait leur effet !

Après 5 jours de travail acharné, la mini bobber a été fin prête à descendre de la table élévatrice. Nos apprentis, enthousiastes, ont fait quelques tours de moto dans la cour. Il y avait déjà débat pour savoir ce qui aurait encore pu être modifié. Mais même comme cela, nous avons trouvé que le travail accompli était excellent !

Cette transformation a fait de cette moto une pièce ce collection. Si vous souhaitez faire la même chose chez vous, n'oubliez pas que de nombreuses pièces universelles ont dû être ajustées et modifiées par nos soins. En outre, les accessoires comme les amortisseurs plus courts, le pot d'échappement et les pneus larges nécessitent une réception TÜV à titre isolé pouvant éventuellement poser problème.

Retour à l'aperçu