Montage du pot d'échappement

Les silencieux de série sont de plus en plus gros et de plus en plus lourds, alors que leur son est de plus en plus léger. Les silencieux et les dispositifs complets des fournisseurs d'accessoires sont plus légers, leur son est meilleur et ils confèrent à la moto un look individuel.

Montage du pot d'échappement – powered by Hurric

Montage du pot d'échappement sur la moto

Alors que les silencieux de série sont de plus en plus gros et imposants et leur son plutôt déplorable, les fournisseurs d'accessoires proposent quant à eux des silencieux et des dispositifs complets au design sportif ou customisé authentique et personnalisé pour vous permettre de retrouver ce son puissant tant désiré. En outre, leur rendement est souvent supérieur aux modèles d'origine, même pour les dispositifs homologués pour la route. Les courbes de couple sont nettement plus linéaires et leur poids, souvent bien plus faible, contribue à améliorer la dynamique de conduite de la moto. La plupart du temps, le remplacement est facile à exécuter.

 Une customisation appréciée pour les motos

Du point de vue esthétique, de nouvelles possibilités (qui n'auraient jamais pu être homologuées par le passé) s'offrent aux propriétaires de roadsters et de motos sportives de la génération actuelle (avec système d'injection électronique) : le silencieux Hurric Supersport, par ex., confère ce design à la fois court et irrésistible qui fait craquer de nombreux motards. Disposant de la réception CE, vous n'avez ainsi pas besoin de vous déplacer dans un centre technique ou de transporter la certification avec vous car, du point de vue légal, le marquage sur le pot d'échappement est le seul justificatif de conformité.

La plupart du temps, la plage de réglage du système d'injection électronique (qui assure une composition correcte du mélange) comprend le simple remplacement du pot d'échappement ou la simple utilisation d'un filtre à air permanent K&N. Toutefois, si vous effectuez plusieurs travaux de tuning (par ex. filtre à air sportif plus retrait du dB-killer), vous devez penser à un enrichissement du mélange de l'injecteur (par ex. sous forme d'un Power-Commander). Ceci vaut également si vous montez un dispositif d'échappement non homologué pour la circulation routière. Pour les véhicules avec carburateurs, le modèle de moto détermine pour beaucoup si vous devez adapter la préparation du mélange. Si vous n'utilisez qu'un silencieux avec réception CE et dB-killer, il est rarement nécessaire de monter un système de gicleur plus riche.

Remarque : Toutefois, si vous effectuez plusieurs travaux de tuning (pot d'échappement plus filtre à air avec débit plus élevé), ceci est souvent indispensable. Après une transformation, nous recommandons donc d'analyser l'aspect des bougies d'allumage du moteur et de faire attention aux autres symptômes pouvant indiquer un mélange trop pauvre, comme les cognements dans le pot d'échappement lors des décélérations ou une température du moteur plus élevée.

Qu'en est-il du pot catalytique ? Depuis 2006, lors du contrôle technique périodique, un test d'émission est effectué sur les motos. Si le pot d'échappement des motos construites à partir de 05/2006 a été remplacé par un dispositif en deuxième monte, celui-ci doit être équipé d'un pot catalytique pour respecter les valeurs limites d'émission des gaz d'échappement. Le plus pratique étant bien sûr si le pot catalytique d'origine est logé dans le collecteur d'échappement... il n'est alors pas nécessaire d'en équiper le pot d'échappement de deuxième monte. Pour les véhicules mis sur le marché à partir de 2016, la norme Euro4 relative aux valeurs des émissions de gaz d'échappement et sonores, encore plus stricte, s'applique. Vous devez utiliser un dispositif d'échappement Euro4 indiqué comme étant adapté. Sur ces véhicules, le dB-killer n'est plus démontable. Les véhicules construits avant 05/2006 n'ont pas besoin de pot catalytique pour respecter les valeurs limites d'émission des gaz d'échappement leur incombant. Vous n'avez donc pas besoin d'installer un pot catalytique en cas de montage d'un pot d'échappement de deuxième monte (veuillez consulter nos conseils de mécanique Contrôle technique périodique et législation européenne.

Montage d'un silencieux de deuxième monte : exemple d'un modèle Hurric Supersport avec pot catalytique sur une moto Kawasaki Z 750 à partir de l'année de construction 2007.

Avant de débuter le travail, levez la moto de manière sûre et stable (veuillez consulter nos conseils de mécanique Connaissances de base sur les béquilles). Préparez une surface souple (par ex. une couverture) pour pouvoir y déposer de manière sûre les pièces d'origine ainsi que les nouveaux éléments de montage sans risquer de les rayer.


Transformation du pot d'échappement – c'est parti !

Étape 1 – Dévisser le collecteur d'échappement, le support de silencieux et le cadre

Étape 1 : Dévisser le collecteur d'échappement, le support de silencieux et le cadre 

01 – Dévisser le collecteur d'échappement, le support de silencieux et le cadre

Commencez par desserrer les vis du collier de serrage du collecteur d'échappement, du support du tube intermédiaire et du support du silencieux au niveau du cadre de la moto. En desserrant la dernière vis, assurez-vous de toujours tenir fermement le silencieux au niveau de son support pour éviter qu'il ne tombe par terre.


Étape 2 – Retirer le couvercle du servomoteur de l'arbre

Étape 2 : Retirer le couvercle du servomoteur de l'arbre 

02 – Retirer le couvercle du servomoteur de l'arbre

Tournez ensuite le silencieux dans le sens des aiguilles d'une montre vers l'extérieur et démontez le couvercle noir du servomoteur de l'arbre de commande en retirant les deux vis à six pans creux. 


Étape 3 – Décrocher les câbles Bowden

Étape 3 : Décrocher les câbles Bowden 

03 – Décrocher les câbles Bowden

Avant de décrocher les câbles Bowden de l'arbre de commande, commencez par desserrer les écrous hexagonaux qui bloquent les câbles. Vous pouvez ensuite décrocher les câbles Bowden du servomoteur et les fixer de manière sûre sur la moto à l'aide d'attache-câbles.

Remarque : les câbles non fixés ne doivent pas entrer en contact avec les pièces mobiles ! Ils doivent donc être fixés à une distance sûre de la chaîne, du pignon, de la roue arrière ou du bras oscillant ! Il est également possible de démonter entièrement les câbles Bowden. Toutefois, ceci peut entraîner un message d'erreur dans l'habitacle, la conséquence étant que la moto ne fonctionne plus qu'en programme d'urgence, ou au moins que le message d'erreur indésirable s'affiche en permanence. Vous devez le débrancher via le système électronique, une tâche que seul votre garage spécialisé peut exécuter.


Étape 4 – Insérer le tube intermédiaire et prémonter le collier du collecteurntieren

Étape 4 : Insérer le tube intermédiaire et prémonter le collier du collecteur 

04 –  Insérer le tube intermédiaire et prémonter le collier du collecteur

Appliquez une légère couche de pâte de cuivre sur les surfaces de contact des tuyaux pour les monter plus facilement et pouvoir éventuellement les redémonter. Appliquez également de la pâte de cuivre sur toutes les vis de fixation et les colliers de serrage du pot d'échappement pour éviter la formation de rouille. Enfoncez alors le tube intermédiaire Hurric dans le collecteur d'échappement d'origine, puis préfixez son collier de serrage sans le serrer.


Étape 5 – Enfoncer le nouveau silencieux

Étape 5 : Enfoncer le nouveau silencieux 

05 – Enfoncer le nouveau silencieux

Enfoncez ensuite le silencieux Hurric jusqu'en butée sur le tube intermédiaire Hurric. Orientez le silencieux et le tube intermédiaire de manière à ce que le dispositif d'échappement soit parallèle à la moto. Enfilez le collier de serrage en carbone sur le silencieux Hurric, puis préfixez-le sur le logement d'origine du cadre de la moto à l'aide du matériel de fixation d'origine sans le serrer.


Étape 6 – Accrocher les ressorts

Étape 6 : Accrocher les ressorts 

06 – Accrocher les ressorts

Accrochez ensuite les ressorts aux œillets prévus à cet effet. Nous vous recommandons d'utiliser l'outil de montage pour ressorts.


Étape 7 – Orienter le silencieux

Étape 7 : Orienter le silencieux 

07 – Orienter le silencieux

Orientez le silencieux sur le véhicule et veillez à le monter en évitant toute tension. Ceci est important pour éviter tout dommage dû aux vibrations. Si le pot d'échappement s'écarte légèrement au niveau du point de montage sur le cadre et si vous ne parvenez pas à corriger cette erreur en orientant le dispositif, montez de préférence une rondelle plate d'espacement épaisse au lieu de serrer l'ensemble du dispositif sur le cadre avec les vis. Puis serrez les vis M8 au niveau du support du cadre et du collier de serrage du tube intermédiaire avec un couple de serrage de 21 Nm. Une fois le montage terminé et toutes les pièces propres et solidement fixées, vous pouvez tester ce nouveau son. Et à ce moment précis, plus aucun motard ne pourra s'empêcher de sourire.


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.