Entretien et réparation des câbles Bowden

Si l'accélérateur, le starter, l'embrayage ou le frein à tambour deviennent difficiles à actionner, c'est signe qu'il est urgent de vous occuper des câbles Bowden et des leviers concernés.

Entretien et réparation des câbles Bowden

Câbles Bowden de motos : entretien et réparation

Si vous avez plus de difficultés que d'habitude à commander l'accélérateur, le starter, l'embrayage ou encore le frein à tambour sur les motos classiques, jetez de toute urgence un coup d'œil aux leviers et en particulier au câble Bowden devant être actionné. 

Dans la mesure du possible, commencez par passer le câble Bowden sans le plier en un arc large. S'il est coincé ou trop serré, la force d'actionnement augmente considérablement. Les poignées d'accélérateur doivent toujours retourner automatiquement dans leur position initiale. Si ce n'est pas le cas, il peut y avoir plusieurs causes : un passage de câble incorrect, un manchon d'accélérateur qui frotte contre le guidon, les cadrans ou l'embout du guidon (par ex. si les instruments de la poignée sont montés de manière inappropriée), une âme de câble Bowden défectueuse ou l'absence de lubrification.    

Une lubrification régulière et soignée est indispensable pour éviter toute usure préalable du câble. Utilisez toujours un spray pour câble Bowden si celui-ci est doté d'un insert en téflon et donc qu'un fin « tuyau » blanchâtre se trouve à l'intérieur de la gaine pour permettre à l'âme de mieux « glisser ». 

Exemple d'utilisation du graisseur de câble

Exemple d'utilisation du graisseur de câble

L'huile ne ferait que gonfler le téflon, rendant ainsi le câble difficile à actionner. Utilisez donc de l'huile (de préférence pas trop liquide) pour lubrifier des câbles Bowden conventionnels sans âme en téflon ; toutefois, même avec ces câbles, vous pouvez utiliser le spray pour câble Bowden cité ci-dessus. Un graisseur pour câble Bowden permet au produit de pénétrer parfaitement dans le câble. 

Le câble est suffisamment lubrifié lorsque le lubrifiant ressort au niveau de l'extrémité inférieure. Si vous utilisez de l'huile, vous pouvez démonter le câble et le laisser suspendu pendant la nuit pour permettre à l'huile de s'écouler efficacement et pour recueillir et éliminer les résidus en excédent. 

Lors du contrôle du câble Bowden, si vous constatez que certains fils de l'âme sont déjà rompus, vous devez remplacer l'âme ou le câble complet le plus rapidement possible. En effet, la rupture d'un câble Bowden pendant le trajet peut poser de sérieux problèmes. 

Pour plus de prudence, transportez toujours un kit de dépannage contenant des câbles Bowden et des serre-câbles dans votre véhicule. Vérifiez si les serre-câbles contenus dans le kit de dépannage sont réellement adaptés aux cadrans de votre modèle de véhicule ; le cas échéant, complétez le kit. 

Transportez toujours un tournevis parfaitement adapté aux vis des serre-câbles avec une pince pour les maintenir (afin de pouvoir les serrer fermement sans les détruire). 

Pour couper le fil, vous aurez en outre besoin d'une pince tranchante. Les pinces spéciales pour câbles Bowden qui n'écrasent pas le fil ou les coupe-fils à longue lame de bonne qualité sont optimaux car ils vous offrent une force suffisante ; en revanche, les tenailles courtes traditionnelles ou les pinces coupantes sont peu efficaces. 

Notez toutefois que les serre-câbles ne doivent être utilisés sur le câble d'embrayage que comme solution d'urgence pour vous rendre au prochain atelier. Ne montez en aucun cas des serre-câbles sur les câbles de frein, mais appelez plutôt un dépanneur pour faire remorquer votre véhicule jusqu'à l'atelier. Les câbles du starter et de l'accélérateur transmettent des charges plus faibles et peuvent être utilisés durablement avec des serre-câbles si ces derniers sont bien fixés. Toutefois, même dans cette situation, les serre-câbles soudés constituent une solution plus professionnelle.

Si vous devez remplacer le câble, que vous n'avez pas de matériel préconfectionné à portée de main, qu'il n'y en a plus de disponible ou pas dans la longueur nécessaire (par ex. si vous devez utiliser un autre guidon), vous devez concevoir vous-même un câble Bowden. Cette solution est relativement facile à exécuter et bon marché. Il vous suffit de vous procurer des gaines et des âmes de câbles au mètre, ainsi que des serre-câbles et des dispositifs d'ajustage disponibles à l'unité. 

Lors de l'assemblage du câble, respectez les points suivants :

  • L'âme doit toujours avoir un peu de jeu dans la gaine du câble Bowden pour pouvoir fonctionner sans trop frotter, même dans des rayons étroits. Pour les câbles de starter et d'accélérateur fins, un jeu d'un millimètre suffit ; pour les câbles d'embrayage plus épais, le jeu doit être compris entre 1 et 1,5 mm.
  • Commencez par vérifier soigneusement de quelles tailles de serre-câbles vous avez besoin en vous basant sur votre câble d'origine. Malheureusement, les constructeurs de motos japonais utilisent de temps en temps des serre-câbles non disponibles dans le commerce. Toutefois, le bricoleur rusé que vous êtes ne saurait s'en formaliser : il vous suffit de fabriquer vous-même différentes formes d'embouts à partir de fines barres en laiton disponibles en magasin de bricolage.
  • Pensez à commander également des embouts de gaines. Souvent, vous pouvez récupérer le dispositif de réglage de l'ancien câble d'origine.

Pour fabriquer le nouveau câble Bowden, vous avez en outre besoin d'un fer à souder d'une puissance mini. de 80 W ou mieux, d'une lampe à souder, d'un peu de soudure tendre, de nettoyant pour freins et impérativement d'eau de soudage (que vous devez vous procurer en magasin de bricolage) pour prénettoyer l'âme. Commencez par mesurer généreusement les marchandises au mètre en fonction de votre câble d'origine ou de la position de montage dans le véhicule (dans le cas d'un nouveau guidon, adaptez la longueur de manière appropriée). 


Entretien et réparation des câbles Bowden – c'est parti

Étape 1 – Couper le câble Bowden

Étape 1 : Couper le câble Bowden

01 – Couper le câble Bowden

Brasez un côté d'un embout sur l'âme du câble, puis assemblez le câble et faites un essai sur le véhicule pour déterminer la longueur exacte jusqu'aux cadrans. Assurez-vous que les éventuels dispositifs de réglage sont revissés dans leur position initiale et que, par ex., la vis sans fin de l'embrayage au niveau du moteur se trouve elle aussi dans sa position initiale. Prévoyez le jeu nécessaire du câble (2 à 3 mm env.) et laissez l'âme à braser sortir de quelques millimètres du serre-câble encore desserré. 

Pour vous permettre de couper l'âme de manière optimale, la gaine du câble doit être correctement placée dans les dispositifs de réglage et ne doit pas se trouver par erreur sur le bord à l'extérieur ! 


Étape 2 – Écarter l'âme du câble Bowden dans l'embout à souder

Étape 2 : Écarter l'âme du câble Bowden dans l'embout à souder

02 – Écarter l'âme du câble Bowden dans l'embout à souder

Vérifiez soigneusement ; une fois le deuxième embout brasé, vous ne pouvez plus corriger le câble. Retirez ensuite le câble et brasez le deuxième serre-câble. Pour le braser, procédez comme suit : Nettoyez l'extrémité du câble à l'aide de nettoyant pour freins. Enfoncez l'embout sur celle-ci et laissez l'âme ressortir légèrement. Mettez le serre-câble dans l'étau et écartez les différents fils de l'âme les uns des autres à l'aide du tournevis de manière à ne plus pouvoir retirer le serre-câble facilement. Cette procédure permettra de stabiliser ultérieurement la zone de brasage.


Étape 3 – Nettoyer l'extrémité du câble et l'embout dans l'eau de soudage

Étape 3 : Nettoyer l'extrémité du câble et l'embout dans l'eau de soudage

03 – Nettoyer l'extrémité du câble et l'embout dans l'eau de soudage

Plongez l'extrémité du câble Bowden avec l'embout dans l'eau de soudage pour les nettoyer soigneusement. Seule cette procédure permet au fil à plomb d'adhérer ; dans le cas contraire, celui-ci coule du fil. Le nettoyage uniquement à l'aide de nettoyant pour freins ou de diluant ne suffit pas !


Étape 4 – Soudage des embouts

Étape 4 : Soudage des embouts

04 – Soudage des embouts

Chauffez l'embout à l'aide du fer/de la lampe à souder. Veillez alors à ce que l'âme ne recuise pas, elle pourrait alors devenir cassante ! Appliquez ensuite le plomb par le haut sur le serre-câble brasé, tout en veillant à ce que l'extrémité écartée de l'âme soit orientée vers le bas. Le brasage est parfait lorsque le plomb coule bien dans le serre-câble et forme une boule au niveau de l'extrémité écartée.


Photo 5 – Limer pour lisser le point de soudure

Photo 5 : Limer pour lisser le point de soudure

05 – Limer pour lisser le point de soudure

Laissez l'embout refroidir. Le cas échéant, ajustez la tête du serre-câble à l'aide d'une lime. Lubrifiez soigneusement le câble lorsqu'il est prêt, avant de le monter (voir ci-dessus). Lors du montage, assurez-vous que le câble ne frotte pas inutilement au niveau des cadrans, ce qui provoquerait une usure prématurée. Le cas échéant, lissez les zones qui frottent à l'aide d'une lime/de papier de verre. Assurez-vous également qu'il y a suffisamment de jeu ; si un câble d'accélérateur est trop tendu, il peut involontairement fausser la vitesse de ralenti ou « mettre les gaz » en cas de braquage. Si le câble d'embrayage n'a pas assez de jeu, ceci peut provoquer un patinage de l'embrayage. Au niveau de l'embrayage, le câble devrait avoir un jeu de 2 à 3 mm.


Notre recommandation


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.