Remplacement des plaquettes de frein

En principe, il n'est pas difficile de remplacer les plaquettes de frein, mais cette opération doit être effectuée avec beaucoup de soin. C'est pourquoi vous devez étudier ces instructions avec attention.

Remplacement des plaquettes de frein

Remplacement des plaquettes de frein de la moto

Mis au point à l'origine pour les roues des avions, les freins à disque ont fait leur entrée à la fin des années 60 dans l'industrie de la moto japonaise. Le principe de ce type de freins est à la fois simple et efficace : sous l'effet de la pression élevée d'un système hydraulique, deux plaquettes se faisant face sont pressées contre le disque métallique à la surface durcie qui se trouve entre les deux.

Le principal avantage d'un frein à disque par rapport à un frein à tambour est qu'il permet une ventilation et un refroidissement du système améliorés, ainsi qu'une pression plus efficace des plaquettes sur le support. 

Les plaquettes, tout comme les disques de frein, sont soumises à une usure par frottement qui dépend des habitudes du conducteur en matière de conduite et de freinage : il est donc indispensable, pour votre sécurité, de les soumettre à un contrôle visuel régulier. Pour contrôler les plaquettes de frein, il vous suffit, dans la plupart des cas, de soulever un cache au niveau de l'étrier de frein. Les plaquettes sont maintenant visibles : la garniture de friction collée sur une plaque de base est souvent dotée d'une rainure indiquant la limite d'usure. En règle générale, la limite de l'épaisseur de la plaquette est de 2 mm. 

Remarque : une crête se forme au fil du temps au niveau du bord supérieur du disque ce qui indique déjà une certaine usure du disque. Si vous utilisez un pied à coulisse pour calculer l'épaisseur du disque, cette crête peut toutefois fausser les résultats ! Comparez la valeur calculée à la limite d'usure souvent indiquée à la base du disque ou que vous pouvez consulter dans le manuel d'atelier. Remplacez le disque à temps ; en effet, si l'épaisseur est inférieure à la limite d'usure, le freinage risque d'être moins efficace, entraînant une surchauffe du système et des dommages irréversibles sur l'étrier de frein. Si vous constatez que le disque est fortement creusé, vous devez également le remplacer.

Contrôler le disque de frein avec une vis micrométrique

Contrôler le disque de frein avec une vis micrométrique

Contrôler le disque de frein avec une vis micrométrique

Contrôlez également le dessous et le côté de la plaquette de frein : si l'usure n'est pas régulière (en biais), cela signifie que l'étrier est mal fixé, ce qui peut entraîner un endommagement prématuré du disque de frein ! Avant un long voyage, nous vous recommandons de changer vos plaquettes de frein et ce, même si elles n'ont pas encore atteint la limite d'usure. Si vos plaquettes de frein sont anciennes ou si elles ont été soumises à des sollicitations intenses, le matériau peut également se vitrifier, entraînant une diminution de leur efficacité... il faut alors les remplacer. Vous devez également contrôler régulièrement le disque de frein. Les disques de frein modernes légers sont soumis à une charge non négligeable lorsqu'ils sont pincés par l'étrier à quatre ou à six pistons. Pour calculer convenablement l'épaisseur restante du disque, utilisez une vis micrométrique.


Les 5 péchés capitaux à ne pas commettre lorsque vous procédez au remplacement des plaquettes de frein

  • NE PAS oublier de se nettoyer les mains après avoir nettoyé l'étrier de frein.
  • NE PAS lubrifier les pièces mobiles du frein avec de la graisse.
  • NE PAS utiliser de pâte de cuivre pour lubrifier les plaquettes de frein en métal fritté.
  • NE PAS répandre de liquide de frein sur les nouvelles plaquettes.
  • NE PAS repousser les plaquettes à l'aide d'un tournevis.

Remplacement des plaquettes de frein – c'est parti

Étape 1 – aspirer éventuellement un peu de liquide de frein

Étape 1 : aspirer éventuellement un peu de liquide de frein

01 – Aspirer éventuellement un peu de liquide de frein

Pour éviter que du liquide ne déborde et n'endommage votre peinture lorsque vous repoussez le piston du frein, commencez par recouvrir le réservoir, ainsi que toutes les pièces peintes se situant à proximité du bocal pour liquide de frein. Le liquide de frein attaque la peinture et doit, en cas d'urgence, être immédiatement rincé à l'eau (pas seulement essuyé). Placez la moto de manière à ce que le bocal pour liquide se trouve en position horizontale et que son contenu ne s'écoule pas immédiatement lorsque vous ouvrez le couvercle.

Ouvrez maintenant le couvercle, retirez-le dans un chiffon, puis aspirez du liquide jusqu'à environ la moitié du bocal. Pour aspirer le liquide, vous pouvez utiliser le purgeur de frein Mityvac (solution la plus professionnelle) ou un flacon à pompe.

Si le liquide de frein date d'il y a plus de deux ans, nous vous recommandons de le remplacer. Vous reconnaîtrez que le liquide est trop vieux si sa teinte est brunâtre voir Conseils de mécanique Connaissances de base sur le liquide de frein


Étape 2 – retirer l'étrier de frein

Étape 2 : retirer l'étrier de frein

02 – Retirer l'étrier de frein

Détachez la fixation de l'étrier de frein au niveau de la fourche et soulevez l'étrier du disque pour avoir accès aux plaquettes de frein. 


Étape 3 – démonter les goupilles de guidage

Étape 3 : démonter les goupilles de guidage

03 – Démonter les goupilles de guidage

Le démontage à proprement parler des plaquettes de frein est très simple. Dans notre exemple illustré, elles sont guidées à l'aide de deux goupilles de retenue et sont maintenues en position par un ressort. Pour les démonter, retirez les clips de sécurité des goupilles de retenue. Les goupilles bloquées doivent être retirées à l'aide d'un chasse-goupille. 

Attention : il arrive souvent que le ressort saute inopinément de son emplacement et s'échappe dans un coin de l'atelier... Notez toujours son emplacement pour le remonter ultérieurement. Le cas échéant, prenez une photo avec votre téléphone portable. Une fois les goupilles démontées, vous pouvez retirer les plaquettes de frein. 


Remarque : vérifiez si des tôles anti-bruit sont éventuellement montées entre la plaquette de frein et le piston : pour remplir leur tâche, elles doivent être impérativement remontées dans la même position. Ici aussi, il est utile de prendre une photo avec votre téléphone.


Étape 4 – nettoyer l'étrier de frein

Étape 4 : nettoyer l'étrier de frein

04 – Nettoyer l'étrier de frein

Nettoyez et contrôlez soigneusement les étriers de frein. Assurez-vous avant tout qu'ils sont secs à l'intérieur et que les écrans anti-poussière (le cas échéant) sont montés correctement sur le piston de frein. Une trace d'humidité indique que l'étanchéité du piston est insuffisante. Les écrans anti-poussière ne doivent être ni fragilisés, ni troués pour éviter toute pénétration d'humidité dans le piston. Le remplacement de l'écran anti-poussière (le cas échéant) se fait simplement de l'extérieur. Pour remplacer une bague d'étanchéité, consultez les conseils d'un manuel de réparation. Nettoyez maintenant l'étrier de frein à l'aide d'une brosse en laiton ou en plastique et d'un nettoyant pour freins PROCYCLE, comme indiqué sur l'illustration.Si possible, évitez de vaporiser le nettoyant directement sur l'écran anti-poussière. Ne brossez pas l'écran anti-poussière ! 

Nettoyez encore le disque de frein avec un chiffon propre imbibé de nettoyant pour freins. 


Étape 5 – repousser le piston de frein

Étape 5 : repousser le piston de frein

Repousse-piston de frein

05 – Repousser le piston de frein

Appliquez un peu de pâte pour cylindre de frein sur les pistons nettoyés. Repoussez les pistons à l'aide d'un repousse-piston de frein. Vous avez maintenant de la place pour les plaquettes neuves plus épaisses.


Remarque : pour repousser les pistons, n'utilisez ni tournevis, ni tout autre outil similaire. Ces outils risquent de gauchir le piston, qui se trouvera alors serré dans son emplacement légèrement en biais, entraînant ultérieurement le frottement de votre frein. En repoussant le piston, contrôlez également le niveau de liquide de frein dans le bocal qui augmente lorsque vous reculez le piston. 

Étape 6, photo 1 – appliquer de la pâte de cuivre ou céramique sur la surface arrière...

Étape 6, photo 1 : appliquer de la pâte de cuivre ou céramique sur la surface arrière...

06 – Montage des plaquettes de frein

Pour éviter que les nouvelles plaquettes de frein ne grincent après le montage, appliquez une fine couche de pâte de cuivre (par ex. de PROCYCLE) sur les surfaces arrière en métal et, le cas échéant, sur les bords et les goupilles de retenue nettoyées des plaquettes organiques. Dans le cas des plaquettes de frein frittées qui peuvent chauffer et des véhicules avec ABS pour lesquels vous ne devez pas utiliser de pâte de cuivre conductrice, utilisez de la pâte céramique. Ne mettez en aucun cas de la pâte sur la plaquette ! 

Étape 6, photo 2 – ...ou utiliser un film anti-grincement

Étape 6, photo 2 :  ...ou utiliser un film anti-grincement

Autre solution encore plus efficace et plus propre que la pâte de cuivre ou céramique : le film anti-grincement de TRW qu'il suffit de coller sur la surface arrière de la plaquette de frein. Il convient aux systèmes de freinage avec et sans ABS et aux plaquettes frittées et organiques, dans la mesure où l'étrier de frein dispose de suffisamment de place pour loger un film de 0,6 mm env.  


07 – Insérer de nouveaux blocs dans la pince

Mettez maintenant les nouvelles plaquettes en place dans l'étrier, les surfaces intérieures étant orientées l'une contre l'autre. Ajoutez les éventuelles tôles anti-bruit en les positionnant correctement. Insérez une goupille de retenue et placez le ressort. Pressez le ressort et montez la deuxième goupille de retenue. Utilisez de nouveaux clips de sécurité. Contrôlez encore une fois votre travail avant de passer au montage final.


Étape 8 – serrer

Étape 8 : serrer

08 – Serrer

Pour pouvoir placer l'étrier de frein sur le disque, vous devez pousser les plaquettes le plus loin possible vers l'extérieur afin de créer un espace libre. Placez maintenant l'étrier sur le disque au niveau de la fourche. Si vous n'y parvenez pas encore, il est possible que le piston de frein ait bougé de sa position initiale. Dans ce cas, vous devez le repousser. Dans la mesure du possible, utilisez pour cela le repousse-piston. Lorsque l'étrier de frein est en position, serrez-le en respectant le couple de rotation prescrit.


Étape 9 – entretien d'un frein à disque simple

Étape 9 : entretien d'un frein à disque simple

09 – Entretien d'un frein à disque simple

Si vous disposez d'un frein monodisque sur votre moto, vous pouvez maintenant remplir de nouveau le bocal de liquide de frein jusqu'au repère Max. et fermer le couvercle. Si vous disposez d'un frein à double disque, vous devez d'abord vous occuper du deuxième étrier de frein. Avant d'effectuer un tour d'essai, avancez le piston de frein dans sa position de travail en « pompant » plusieurs fois le levier de frein. Cette étape est très importante car dans le cas contraire, vos premières tentatives de freinage ne donneraient rien ! Pendant les 200 premiers kilomètres, évitez les freinages violents et continus ainsi que les frottements des freins pour permettre à vos plaquettes de se roder sur les disques de frein sans se vitrifier. 


Attention : vérifiez si les disques chauffent, si les plaquettes de frein grincent ou si vous constatez tout autre défaut pouvant venir d'un piston bloqué. Dans ce cas, repoussez encore une fois le piston dans sa position initiale en évitant tout gauchissement, comme décrit ci-dessus. La plupart du temps, le problème est alors résolu.


Notre recommandation


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.