Purge d'air des freins et remplacement du liquide de frein

De bons freins sont absolument indispensables pour la sécurité routière à moto. C'est pourquoi il est non seulement nécessaire de remplacer régulièrement les plaquettes de frein, mais également le liquide de frein des systèmes de freinage hydrauliques. 

Purge d'air des freins et remplacement du liquide de frein

Remplacer le liquide de frein de la moto

Vous ne voyez plus à travers le hublot du bocal pour liquide de frein ? Vous n'y voyez que du noir ? Il est alors grand temps de remplacer ce vieux bouillon par du liquide de frein frais et propre de couleur jaune clair. Vous pouvez tirer le levier de frein à main jusqu'à la poignée d'accélérateur ? Vous vous demandez ce que l'expression « point de pression » peut bien signifier ? Dans ce cas, vous devriez vous intéresser sans plus attendre au système hydraulique de vos freins : il est en effet possible que de l'air se trouve dans le système, là où aucune bulle d'air ne devrait se trouver. N'oubliez pas : pour freiner en toute sécurité, vous devez entretenir vos freins régulièrement. Nous vous montrons ici comment faire.

Comme nous vous l'expliquons dans nos conseils de mécanique Connaissances de base sur le liquide de frein, le liquide hydraulique vieillit au fil du temps. Indépendamment du kilométrage du véhicule, il absorbe de l'eau et de l'air et ce, même dans le système fermé. Conséquences : le point de pression du frein devient imprécis et le système hydraulique ne supporte plus les fortes sollicitations thermiques des freinages d'urgence. C'est pourquoi il est indispensable de remplacer le liquide de frein conformément aux intervalles de maintenance recommandés par le fabricant et de purger le système de freinage par la même occasion. 

Attention : lors de ces travaux, une extrême minutie est d'importance vitale ! Les travaux sur les systèmes de freinage sont décisifs pour la sécurité dans la circulation routière et requièrent des connaissances techniques approfondies en mécanique. Ne prenez donc aucun risque au niveau de la sécurité ! Si vous avez le moindre doute quant à vos capacités à réaliser vous-même ces travaux, confiez-les impérativement à un garage spécialisé. 

Ceci est particulièrement valable pour les systèmes de freinage avec commande ABS. La plupart du temps, ces systèmes disposent de deux circuits de freinage. D'un côté, le circuit commandé depuis la pompe à frein et qui actionne des capteurs, de l'autre, un circuit de régulation commandé par une pompe ou par un modulateur de pression et qui actionne les pistons. La plupart du temps, les systèmes de freinage de ce type doivent être purgés par un système électronique commandé par un ordinateur d'atelier. Il ne s'agit donc pas d'un travail pouvant être raisonnablement réalisé à la maison. C'est pourquoi nous ne décrivons ci-après que l'entretien des systèmes de freinage sans ABS !  

Veillez toujours à éviter tout contact des liquides de frein toxiques à base de glycol DOT 3, DOT 4 ou DOT 5.1 avec les pièces peintes du véhicule ou avec votre peau. Ces liquides attaquent la peinture, les surfaces et la peau ! Au besoin, rincez le plus rapidement possible et abondamment avec suffisamment d'eau. Le liquide de frein à base de silicone DOT 5 est également toxique et laisse un film lubrifiant tenace. Il doit donc être tenu scrupuleusement à l'écart des disques et des plaquettes de frein. 


Différents outils sont disponibles pour la purge d'air

Différents outils sont disponibles pour la purge d'air

  • Photo 1a – tuyau transparent avec récipient vide
  • Photo 1b – frein doté d'un clapet de non-retour
  • Photo 1c – pompe à vide
  • Photo 1d – purge de frein Stahlbus dotée d'un clapet de non-retour

 

Purge d'air des freins

Il existe deux méthodes différentes pour procéder à l'élimination du liquide de frein usagé et à la purge d'air du système de freinage : vous pouvez soit pomper le liquide à l'aide du levier/de la pédale de frein pour l'éliminer dans un bac de récupération, soit l'aspirer à l'aide d'une pompe à vide (voir photo 1c). 

La méthode consistant à pomper permet d'expulser le liquide de frein dans un récipient vide via un tuyau transparent (voir photo 1a). Avant de commencer, versez un peu de liquide de frein neuf dans ce récipient (env. 2 cm) afin d'éviter toute aspiration accidentelle d'air dans le système hydraulique via le tuyau. Assurez-vous de la bonne stabilité du récipient. L'extrémité du tuyau doit toujours rester dans le liquide. Une solution plus simple et plus sûre consiste à utiliser un purgeur de frein doté d'un clapet de non-retour (voir photo 1b) qui empêche de manière fiable tout reflux d'air.

Autre possibilité : vous pouvez également utiliser une vis de purge de frein Stahlbus dotée d'un clapet de non-retour (voir photo 1d) pour remplacer la vis de purge de frein d'origine. Vous pouvez ensuite la laisser durablement sur le véhicule, ce qui vous simplifiera considérablement les prochains travaux d'entretien sur le système de freinage.

Frein doté d'un clapet de non-retour

Frein doté d'un clapet de non-retour

Vis de purge Stahlbus

Vis de purge Stahlbus

Pendant la purge d'air du système, gardez constamment un œil sur le niveau de liquide dans le réservoir de l'armature : ne le laissez jamais se vider complètement pour éviter que de l'air ne pénètre à nouveau dans le système, ce qui vous obligerait à recommencer le travail depuis le début. Ne ratez jamais les intervalles de remplacement du liquide !

En particulier si le volume du réservoir et des étriers de frein de votre véhicule est peu important, ce qui est typiquement le cas sur les motos de cross et les scooters, la vidange du réservoir par aspiration avec une pompe à vide est très rapide. Il est donc préférable, dans cette situation, de procéder à la vidange en pompant avec le levier/la pédale de frein. Si à l'inverse la durite de frein de votre véhicule est longue et si le volume de liquide dans le réservoir et dans les étriers de frein est important, une pompe à vide pourra vous simplifier le travail de manière considérable.


Remplacer le liquide de frein – c'est parti

Méthode 1, Étape 1 – mettre le bocal pour liquide de frein à l'horizontale

Méthode 1, Étape 1 : mettre le bocal pour liquide de frein à l'horizontale

Méthode 1 : remplacement du liquide avec le levier manuel ou la pédale 

01 – Mettre le bocal pour liquide de frein à l'horizontale

Le véhicule doit tout d'abord être levé en toute sécurité. Placez-le de manière à ce que le bocal pour liquide de frein encore fermé se trouve à peu près en position horizontale. Pour cela, utilisez de préférence une béquille d'atelier adaptée à votre modèle de véhicule. Vous trouverez des conseils pour le levage de votre véhicule dans nos conseils de mécanique Connaissances de base sur les béquilles.


Méthode 1, Étape 2 – préparer le lieu de travail

Méthode 1, Étape 2 : préparer le lieu de travail

02 – Préparer le lieu de travail

Recouvrez ensuite toutes les pièces peintes de la moto à l'aide d'un film approprié ou d'un objet similaire, afin d'éviter tout dommage qui pourrait être provoqué par des éclaboussures de liquide de frein. N'hésitez pas à être particulièrement pointilleux : il est difficile de réaliser ces travaux sans salissures. Ce qui serait bien dommage pour l'esthétique de votre véhicule. Par mesure de sécurité, gardez à portée de main un seau rempli d'eau claire.


Méthode 1, Étape 3 – appliquer une clé polygonale, puis monter le tuyau

Méthode 1, Étape 3 : appliquer une clé polygonale, puis monter le tuyau

03 – Appliquer une clé polygonale, puis monter le tuyau

Commencez par purger l'air du système de freinage avec la vis de purge la plus éloignée du bocal pour liquide de frein. Pour cela, appliquez une clé polygonale appropriée sur la vis de purge de l'étrier de frein, puis raccordez le tuyau relié au purgeur de frein ou au bocal. Assurez-vous que le tuyau est bien placé sur la vis de purge et qu'il ne peut pas glisser tout seul. Si vous utilisez un tuyau un peu vieux, il peut suffire d'en couper un petit morceau à l'aide d'une pince coupante pour garantir qu'il reste bien en place. Si le tuyau n'est pas parfaitement positionné sur la vis de purge ou si la vis de purge est mal serrée dans le filetage, il y a risque qu'un mince filet de petites bulles d'air s'infiltre dans le tuyau. Pour plus de sécurité, vous pouvez également fixer le tuyau, par ex. à l'aide d'une attache à clip ou d'un attache-câble.


Méthode 1, Étape 4 – dévisser le couvercle avec précaution

Méthode 1, Étape 4 : dévisser le couvercle avec précaution

04 – Dévisser le couvercle avec précaution

Retirez précautionneusement les vis du couvercle du bocal pour liquide de frein. Pour les vissages avec des vis cruciformes, assurez-vous que le tournevis est approprié. En effet, les petites vis cruciformes s'abîment facilement. Un léger coup à l'aide d'un maillet sur le tournevis peut aider à desserrer les vis grippées. Ouvrez précautionneusement le couvercle du bocal pour liquide de frein puis retirez-le proprement avec l'insert en caoutchouc.  


Méthode 1, Étape 5 – desserrer la vis de purge et pomper le liquide

Méthode 1, Étape 5 : desserrer la vis de purge et pomper le liquide

05 – Desserrer la vis de purge et pomper le liquide

Desserrez ensuite avec précaution la vis de purge à l'aide de la clé polygonale en la tournant d'un demi-tour. Veillez ici également à utiliser une clé appropriée. En effet, lorsqu'elle n'a pas été desserrée depuis longtemps, la vis a tendance à être bien fixée. 


Méthode 1, Étape 6, photo 1 – pomper avec le levier de frein

Méthode 1, Étape 6, photo 1 : pomper avec le levier de frein

06 – Pomper avec le levier de frein

Le levier ou la pédale de frein permettent de pomper le liquide de frein usagé pour l'évacuer du système. Procédez avec beaucoup de minutie, car certains cylindres de frein ont tendance à expulser du liquide par le filetage de la vis de purge dans le bocal pour liquide de frein lors du pompage et, le cas échéant, à en projeter sur les pièces peintes du véhicule. Assurez-vous que le bocal pour liquide de frein n'est jamais entièrement vide !

Méthode 1, Étape 6, photo 2 – ajouter à temps du liquide neuf

Méthode 1, Étape 6, photo 2 : ajouter à temps du liquide neuf

Entre-temps, ajoutez du liquide de frein neuf dans le bocal pour liquide de frein dès que le niveau a diminué de manière visible. Pour cela, procédez comme décrit précédemment : de l'air ne doit pas s'infiltrer dans le système !

Si le liquide ne s'écoule pas correctement, il existe une petite astuce : après chaque pompage, resserrez la vis de purge, puis relâchez le levier ou la pédale, dévissez la vis et recommencez à pomper. Cette méthode demande un peu plus de travail, mais elle fonctionne bien et permet d'éliminer efficacement les bulles d'air du système. Un purgeur de frein doté d'un clapet de non-retour ou la vis Stahlbus vous épargnent ce travail. En effet, le clapet de non-retour empêche tout reflux de liquide ou d'air.


Méthode 1, Étape 7, photo 1 – pomper jusqu'à ce que seul du liquide neuf et exempt de bulles ne s'écoule

Méthode 1, Étape 7, photo 1 : pomper jusqu'à ce que seul du liquide neuf et exempt de bulles ne s'écoule

07 – Pompage du liquide

Continuez ainsi, tout en surveillant avec attention le niveau dans le bocal pour liquide de frein, jusqu'à ce que seul du liquide neuf, propre et sans bulle ne s'écoule à travers le tuyau transparent. 

Méthode 1, Étape 7, photo 2 – serrer la vis de purge

Méthode 1, Étape 7, photo 2 : serrer la vis de purge

Actionnez le levier/la pédale une dernière fois. Serrez la vis de purge tout en maintenant le levier/la pédale actionné(e). 


08 – Venting

Selon le système, vous devez purger l'air du système de freinage au niveau de la vis de purge suivante en procédant comme décrit précédemment/dans le cas des freins à double disque, cette étape s'effectue au niveau du deuxième étrier de frein du système.


Méthode 1, Étape 9 – s'assurer que le niveau de remplissage est correct : ne pas trop remplir

Méthode 1, Étape 9 : s'assurer que le niveau de remplissage est correct : ne pas trop remplir

09 – S'assurer que le niveau de remplissage est correct

Une fois l'air purgé du système de freinage au niveau de toutes les vis de purge, remplissez le bocal pour liquide de frein, celui-ci étant en position horizontale, jusqu'au niveau de remplissage maximum. Fermez ensuite le bocal en mettant en place l'insert en caoutchouc nettoyé et séché (!) et le couvercle. 

Si les plaquettes de frein sont déjà un peu usées, veillez à ne pas remplir le bocal tout à fait jusqu'au niveau de remplissage maximum. Dans le cas contraire, trop de liquide de frein risquerait de se trouver dans le système lors du remplacement des plaquettes. Exemple : si les plaquettes sont usées à 50 %, remplissez le bocal jusqu'à moitié, entre les niveaux de remplissage minimum et maximum.  

Vissez les vis cruciformes (la plupart du temps faciles à serrer) avec un tournevis parfaitement adapté et sans forcer. Ne serrez pas trop fort, le prochain remplacement de liquide pourrait sinon s'avérer problématique. Contrôlez le véhicule encore une fois minutieusement pour vous assurer de l'absence d'éclaboussures de liquide de frein. Le cas échéant, éliminez-les soigneusement avant que la peinture ne soit endommagée.


10 – Point de pression sur le levier

Établissez la pression de l'armature de frein en actionnant le levier/la pédale de frein à plusieurs reprises. Assurez-vous de toujours ressentir un point de pression fixe au niveau du levier ou de la pédale après une brève course à vide. Vous ne devez pas pouvoir actionner par exemple le levier de frein sur le guidon jusqu'à la poignée sans rencontrer une résistance ferme. Comme décrit précédemment, si le point de pression est insuffisant et pas assez ferme, il est possible que le système contienne encore de l'air (dans ce cas, répétez la purge d'air), mais aussi que l'étrier de frein fuie ou qu'un piston de la pompe à main soit usé.


Remarque : si après avoir effectué plusieurs purges d'air et contrôlé minutieusement l'absence de fuite le point de pression n'est toujours pas ferme, utilisez la procédure suivante qui a déjà fait ses preuves : tirez fortement le levier de frein et fixez-le contre la poignée d'accélérateur, par ex. à l'aide d'un attache-câble. Laissez ensuite le système sous pression dans cette position, l'idéal toute une nuit. Pendant la nuit, les fines bulles d'air persistantes peuvent remonter tranquillement vers le haut dans le bocal pour liquide de frein. Le jour suivant, retirez l'attache-câble, contrôlez une nouvelle fois le point de pression et/ou effectuez une dernière purge d'air. 


Méthode 2, Étape 6 – aspirer le liquide de frein et l'air, tout en surveillant le niveau de remplissage dans le réservoir

Méthode 2, Étape 6 : aspirer le liquide de frein et l'air, tout en surveillant le niveau de remplissage dans le réservoir

Méthode 2 : remplacement du liquide avec la pompe à vide

Effectuez les étapes 01 à 05 telles qu'elles sont décrites dans la méthode 1, puis poursuivez comme suit : 

06 – Aspirer le liquide de frein et l'air

Aspirez le liquide de frein usagé à l'aide de la pompe à vide, ainsi que l'air éventuellement présent dans le réservoir. 

  • Remplissez le réservoir de liquide neuf à temps, avant qu'il ne soit vide (voir méthode 1, étape 6, photo 2). 
  • Gardez donc toujours un œil sur le niveau de remplissage ! 
  • Continuez à actionner la pompe à vide jusqu'à ce que seul du liquide neuf, propre et exempt de bulles d'air ne s'écoule à travers le tuyau transparent (voir méthode 1, étape 7, photo 1). 

Pendant le dernier pompage avec la pompe à vide, serrez la vis de purge au niveau de l'étrier de frein (voir méthode 1, étape 7, photo 2). Selon le système, vous devez purger le système de freinage au niveau de la vis de purge suivante en procédant comme décrit précédemment/dans le cas des freins à double disque, cette étape s'effectue au niveau du deuxième étrier de frein du système.


07 – Consultez le site

Poursuivez ensuite comme décrit dans la méthode 1 à partir de l'étape 8 et terminez le travail. Contrôlez ensuite le point de pression et assurez-vous que votre moto est bien propre.

Avant de reprendre la route à moto, procédez encore une fois à un contrôle détaillé du fonctionnement et de l'efficacité du système de freinage.


Notre recommandation


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.