Montage du sabot moteur sur la moto

Monter un sabot moteur sur un roadster peut, dans de nombreux cas, nettement améliorer l'esthétique de la moto. Le montage se fait rapidement et sans trop d'efforts.

Montage du sabot moteur

Montage du sabot moteur

Si vous souhaitez personnaliser votre roadster et le rendre cool au maximum, montez un sabot moteur. Il s'agit d'une customisation très appréciée et facile à réaliser. Ce type de déflecteur complète et dynamise presque tous les modèles de streetbike sans carénage. Les surfaces peintes sont ainsi agréablement équilibrées autour du cœur de votre véhicule : le moteur. Le fabricant Bodystyle propose pour une multitude de modèles des sabots moteur au design élégant, pas trop tape-à-l'œil, dotés de l'homologation TÜV et d'un kit de montage, certains étant même déjà peints de la couleur de votre véhicule.

Le montage est vraiment simple et ne nécessite aucun outil particulier (des tournevis cruciformes et des clés mâles pour vis à six pans creux dans les tailles courantes suffisent souvent). Vous pouvez donc l'effectuer tranquillement dans votre garage en écoutant votre musique préférée. Avant de commencer le travail, levez votre moto de manière sûre. Nous vous recommandons également d'utiliser une surface souple (par ex. couverture en laine, tapis d'atelier) pour les pièces peintes du sabot moteur, afin d'éviter de les rayer.

Si vous avez acheté un sabot moteur qui n'est pas encore peint de la même couleur que le véhicule, vous devez impérativement commencer par le monter sur le véhicule à titre d'essai. Assurez-vous qu'il convient, puis confiez-le seulement ensuite à un peintre de votre confiance pour qu'il lui confère la finition souhaitée. La plupart du temps, le code de la couleur d'origine de votre moto est indiqué sous la selle sur une petite plaque métallique. Sinon, regardez dans le mode d'emploi de votre véhicule ou demandez à un concessionnaire.

Puis commencez le montage. En exemple, nous avons choisi de monter un sabot moteur Bodystyle sur une moto Kawasaki Z 750 à partir de l'année de construction 2007 : 


Montage d'un sabot moteur – c'est parti

Étape 1 – Fixer le support sans serrer

Étape 1 : Fixer le support sans serrer

01 – Fixer le support sans serrer

Commencez par fixer les supports compris dans la livraison dans les logements d'origine du bloc moteur à droite par rapport au sens de marche sans serrer, de manière à pouvoir encore l'ajuster lorsque vous orienterez le sabot moteur plus tard. Chaque modèle de moto dispose d'une notice particulière concernant les points de fixation !


Étape 2 – Mettre en place les bagues d'écartement en caoutchouc

Étape 2 : Mettre en place les bagues d'écartement en caoutchouc

02 – Mettre en place les bagues d'écartement en caoutchouc

Insérez les bagues d'écartement en caoutchouc entre le support et le sabot moteur. Les bagues d'écartement en caoutchouc sont importantes pour amortir les vibrations générées et donc pour garantir la longévité du sabot moteur.


Étape 3 – Fixer le côté droit du sabot moteur

Étape 3 : Fixer le côté droit du sabot moteur

03 – Fixer le côté droit du sabot moteur

Puis fixez à la main la partie droite du sabot moteur (par rapport au sens de la marche) sur les supports à l'aide des vis à six pans creux fournies.


04 – Fixer le support

Répétez ensuite l'étape 01 du côté gauche.


Étape 5 – Mettre en place le panneau de jonction

Étape 5 : Mettre en place le panneau de jonction

05 – Mettre en place le panneau de jonction

Pour finir, montez le panneau de jonction entre les moitiés du sabot moteur. Au choix, vous pouvez monter le panneau de jonction sur le sabot moteur par l'avant ou par l'arrière. Vous disposez d'une marge de manœuvre suffisante pour la customisation.


Étape 6 – Bien serrer toutes les vis

Étape 6 : Bien serrer toutes les vis

06 – Bien serrer toutes les vis

Procédez enfin à l'orientation définitive des deux moitiés du sabot moteur, de manière à ce qu'elles soient symétriques et à ce qu'aucune pièce ne repose sur le collecteur d'échappement ou sur des pièces mobiles.

Veillez à effectuer le montage sans serrer. Si nécessaire, il est préférable de tordre légèrement une languette de montage ou d'utiliser une bague d'écartement plutôt que de serrer les pièces en plastique contre les points de fixation avec les vis. Une fois tous les éléments positionnés comme souhaité, vous pouvez serrer définitivement toutes les vis.

Remarque : serrez les vis sans forcer de manière excessive pour éviter tout risque de rupture du matériel. Notez également que les tuyaux de surpression d'huile et d'évacuation d'essence ne doivent jamais passer dans le sabot moteur. En effet, l'huile ou l'essence qui s'écoule de ces tuyaux pourrait attaquer le plastique et le rendre poreux et cassant.


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.