Les clés dynamométriques – Connaissances de base et utilisation

Les clés dynamométriques sont un gage de sécurité. De plus, elles ménagent les vis, les écrous et les filetages de votre moto.

Les clés dynamométriques – Connaissances de base et utilisation

Connaissances de base et utilisation

Si vous souhaitez faire de la mécanique sur votre moto, impossible de ne pas aborder le sujet des clés dynamométriques. En effet, de nombreux raccords à vis sur votre moto doivent être serrés avec une force définie avec précision. L'application d'une force de serrage trop élevée peut entraîner une rupture de la vis ou une destruction du filetage. L'application d'une force de serrage trop faible par ex. sur les écrous d'essieu ou sur les étriers de frein peut entraîner un risque élevé en matière de sécurité.

Utilisée correctement, une clé dynamométrique garantit l'application du couple de serrage exact et donc la force de serrage optimale entre la vis et le filetage.

Calcul du couple de serrage

Calcul du couple de serrage

Calcul du couple de serrage

À noter : pour calculer le couple de serrage (M), multipliez le rayon de la course du levier (r) par la force exercée (F).

Pour les raccords à vis spécifiques à l'application utilisés dans les véhicules, les constructeurs indiquent des couples de serrage précis, dont les valeurs peuvent être consultées dans le manuel d'atelier ou dans le mode d'emploi de la moto. Sont concernés, par ex., les écrous d'essieu, les bouchons de vidange, les boulons des étriers de frein, les boulons du té de fourche, les vis de la culasse, ainsi que diverses vis du moteur. En cas de dépassement des valeurs indiquées, vous risquez de déformer le composant, de provoquer son gauchissement, de tordre par ex. une surface d'étanchéité, de casser un filetage ou de détruire le boulon. 

En outre, selon le diamètre et le pas du filetage, le matériau et la classe de qualité, les vis normalisées sont soumises à des couples de serrage généraux imposés par des normes. En l'absence de spécifications supplémentaires, vous pouvez vous référer à ces normes. Vous pouvez consulter ces valeurs par ex. sur Internet, dans le manuel spécialisé ou les tableaux des techniques automobiles ou des métaux. Elles sont également partiellement disponibles dans nos conseils de mécanique Connaissances de base sur les vis.


Les 5 péchés capitaux à ne pas commettre lorsque vous utilisez des clés dynamométriques

  • NE PAS laisser la clé dynamométrique sur la valeur réglée après le travail. Le ressort risque sinon de se détendre.
  • NE PAS tourner la clé dynamométrique au-delà des valeurs de l'échelle graduée. Le ressort risque sinon de se détendre.
  • NE PAS utiliser de joint universel ou de rallonge. Le couple de déclenchement risque d'être faussé.
  • NE PAS démonter la clé dynamométrique. Les valeurs calibrées risquent sinon d'être faussées.
  • NE PAS utiliser la clé dynamométrique pour dévisser des vis bloquées au risque de l'endommager et de modifier les valeurs calibrées.

Types de clés dynamométriques

Les clés dynamométriques fonctionnent selon différents principes. On distingue principalement les clés dynamométriques « à lecture directe » des clés dynamométriques « à déclenchement ».

Clés dynamométriques à lecture directe

Clés dynamométriques à lecture directe

Clés dynamométriques à lecture directe

La forme la plus simple et la plus avantageuse se base sur un bras de réaction dont la rotation contre un bras fixe indique la valeur sur une graduation ou un manomètre de mesure. Lorsque vous tournez la clé, vous devez observer précisément la valeur de l'indicateur et vous arrêter immédiatement dès que la valeur de consigne est atteinte.

Clés dynamométriques à déclenchement

Clés dynamométriques à déclenchement

Clés dynamométriques à déclenchement

Avec ces clés dynamométriques, vous devez commencer par régler la valeur de consigne avant le début de l'application. Une fois la valeur de consigne atteinte, un signal est émis. Il peut s'agir d'un signal audible ou d'un signal perceptible (« clic »). Mais il existe également d'autres types de signaux : patinage (clé « slipper »), pivotement (clé « knicker ») ou affichage.

Les clés dynamométriques les plus courantes sont les clés émettant un « clic » audible. C'est pourquoi nous décrivons ci-dessous ce type de clé et son utilisation plus en détail.


La taille de clé appropriée

Il existe différentes tailles de clés dynamométriques adaptées à différentes plages de couples de serrage. Pour les motos, les valeurs de couples de serrage sont, pour la plupart, comprises entre 3 Nm et 200 Nm. Toutefois, aucune clé dynamométrique ne couvre entièrement cette vaste plage de couples. C'est pourquoi, selon le type d'utilisation, vous aurez besoin de clés de différentes tailles. Pour vous aider à choisir les clés qu'il vous faut, consultez le mode d'emploi de votre moto. Dans la majorité des cas, vous y trouverez des tableaux indiquant les couples de serrage prescrits.

Conseil pratique*

Pour les grandes clés couvrant par ex. des couples compris entre 20 et 110 Nm, le déclenchement dans la plage inférieure des couples (entre 20 et 30 Nm) n'est que faiblement perceptible, ce qui exige une certaine concentration. Pour exclure tout risque d'erreur, utilisez de préférence une clé de la taille immédiatement inférieure (par ex. couvrant les couples compris entre 6 et 30 Nm), car le signal de déclenchement sera nettement mieux perceptible.

Utilisation

Travailler avec des clés dynamométriques exige de la minutie, un peu d'entraînement et une certaine habitude. Il est préférable de respecter les conseils suivants. Les présentes instructions se rapportent aux clés émettant un « clic » audible.

*À noter : la gamme de clés dynamométriques Louis couvre les plages de couples de 3 à 210 Nm.


Réglage de la clé dynamométrique – c'est part

Étape 1, photo 1 – réglage d'un couple de 40 Nm

Étape 1, photo 1 : réglage d'un couple de 40 Nm

 01 – Réglage de la valeur de consigne sur la clé dynamométrique

Commencez par chercher la valeur du couple de serrage correspondant à la vis que vous devez serrer dans le manuel d'atelier ou dans le mode d'emploi. Bloquez ensuite le dispositif de sécurité à l'extrémité de la poignée. Tournez ensuite la poignée pour régler la valeur comme suit. 

Premier exemple : vous devez serrer une vis avec un couple de 40 Nm. Pour cela, tournez la poignée jusqu'à ce que l'arête de référence à hauteur de la position zéro coïncide exactement avec le trait 40 sur l'échelle graduée.

Étape 1, photo 2 – réglage d'un couple de 44 Nm

Étape 1, photo 2 : réglage d'un couple de 44 Nm

Deuxième exemple : vous devez serrer une vis avec un couple de 44 Nm. Pour cela, tournez à nouveau la poignée de manière à ce que l'arête de référence à hauteur de la position zéro coïncide exactement avec le trait 40 sur l'échelle graduée. Continuez alors à tourner la poignée jusqu'à ce que la position 4 sur la poignée tournante coïncide avec la ligne verticale de l'échelle graduée. 

Pour finir, remettez le dispositif de sécurité à l'extrémité de la poignée en position de blocage. La clé dynamométrique est maintenant prête à l'emploi.


Étape 2 – tirer doucement et en continu jusqu'à ce que le signal se déclenche

Étape 2 : tirer doucement et en continu jusqu'à ce que le signal se déclenche

 02 – Serrage du raccord à vis

Le raccord à vis préalablement légèrement serré à la main peut maintenant être serré à fond à l'aide de la clé dynamométrique. Pour cela, placez la clé dynamométrique avec l'embout approprié (douille pour clé à douille ou embout) sur la vis et tirez la poignée du bras de levier en exerçant tranquillement une force continue. 

L'atteinte du couple de serrage réglé est signalée simultanément par un léger à-coup perceptible et un claquement audible. Faites bien attention au déclenchement de la clé ! Une fois la clé déclenchée, ne continuez en aucun cas à serrer afin de ne pas dépasser le couple de serrage réglé. 

Remarque : une fois le signal perçu, vous devez arrêter d'actionner la clé, car celle-ci ne s'arrête pas d'elle-même. 

Si vous avez l'impression qu'une vis ne résiste pas au couple de serrage, ou qu'elle « flotte » lors du serrage, etc., arrêtez immédiatement de visser. Il est possible que le filetage soit défectueux ou tout simplement que le matériau de la vis ne soit pas assez dur. Contrôlez les composants avant que le filetage ne se casse et que la vis ne soit éventuellement difficile à démonter.

Dans le cas des composants avec plusieurs raccords à vis parallèles, par ex. les culasses, il convient de serrer les vis par paliers : commencez par les serrer avec un couple de serrage faible, puis avec un couple moyen, enfin seulement dans un troisième temps en appliquant le couple de serrage définitif. La pièce à serrer est ainsi vissée de manière homogène et ne risque pas de se tordre ou de se casser.

Notez toutefois également que pour certains composants dotés de plusieurs raccords à vis, les vis doivent être serrées dans un certains ordre, par ex. en croix ou de l'intérieur vers l'extérieur. Dans ce cas, respectez toujours les indications du fabricant.

Une fois le travail terminé, déverrouillez la clé dynamométrique puis tournez la poignée tournante d'ajustement en sens inverse jusqu'à ce que l'arête coïncide avec le plus petit chiffre sur l'échelle graduée mais pas plus loin. Dans cette position seulement, le ressort à l'intérieur de la clé dynamométrique est relâché. L'application d'une contrainte continue sur le ressort (traction ou pression) risquerait de le détendre et de détériorer la précision d'affichage de l'outil de façon durable. 


Conseils supplémentaires de travail et d'entretien

  • Avant la première utilisation à proprement parler sur votre véhicule, commencez par tester la clé sur un objet non sensible pour vous familiariser avec le mécanisme. Habituez-vous au signal de déclenchement en appliquant différents couples de serrage et assurez-vous que l'outil fonctionne correctement.
  • Durant les travaux avec la clé dynamométrique, nous vous conseillons de renoncer à utiliser des rallonges avec joints universels, ceux-ci pourraient fausser le couple de serrage. 
  • N'employez pas la clé dynamométrique comme levier pour débloquer des raccords à vis grippés. Il s'agit d'un outil de serrage ! Vous risquez sinon de dérégler les valeurs de calibrage de la clé dynamométrique.
  • De nombreuses clés dynamométriques ne sont pas conçues pour le serrage de vis à filetage à gauche. Le cas échéant, veuillez vous en assurer en consultant le mode d'emploi.
  • Prenez soin de votre clé dynamométrique, évitez de la faire tomber et ne la conservez pas dans un environnement humide.
  • Nettoyez la clé dynamométrique avec un chiffon et, le cas échéant, un peu d'huile fine pour pièces métalliques. Les pièces métalliques extérieures peuvent également être protégées contre la corrosion à l'aide d'un spray anticorrosion. Pour le nettoyage, ne démontez en aucun cas la clé dynamométrique et ne l'immergez jamais dans une solution de nettoyage. 
  • Le fabricant a suffisamment graissé le mécanisme de la clé dynamométrique. Si vous n'utilisez pas la clé dynamométrique pendant une période prolongée, actionnez plusieurs fois la poignée tournante. Ceci permet de répartir à nouveau le lubrifiant dans le mécanisme.

Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.