Remplacement des joints de fourche

Si, malgré un nettoyage et un polissage soigneux, vos tubes de fourche sont huileux et encrassés alors que vous n'avez parcouru que peu de kilomètres, vos joints de fourche (souvent également appelés bagues d'étanchéité) sont alors usés.

Remplacement des joints de fourche

Remplacement des joints de fourche sur la moto

Il ne s'agit que de deux joints en caoutchouc, mais leur importance est capitale : si vous vous étonnez de trouver vos tubes de fourche de nouveaux huileux et encrassés après quelques kilomètres alors que vous venez juste de les nettoyer et de les polir, vos joints de fourche sont alors usés. Un tube de fourche encrassé est le moindre mal. Toutefois, un amortissement qui ne fonctionne plus correctement pose problème pour la tenue de route, mais il y a encore pire : l'huile peut s'écouler sur le système de freinage et le rendre inopérationnel. Si vous devez changer les joints de fourche, remplacez-les toujours des deux côtés.


Remplacement des joints de fourche – c'est parti

Étape 1 – Desserrer les bouchons de tube

Étape 1 : Desserrer les bouchons de tube

01 – Desserrer les bouchons de tube

Avant de lever la structure avant de la moto à l'aide d'une béquille appropriée, commencez par desserrer les bouchons des tubes de fourche. Pour cela, détachez les fixations du té de fourche supérieur.


Étape 2 – Retirer les tubes de fourche

Étape 2 : Retirer les tubes de fourche

02 – Retirer les tubes de fourche

Une fois la moto levée en toute sécurité, démontez le garde-boue, les roues et les étriers de frein. Il suffit d'accrocher les étriers de frein avec le fil/câble isolé sur le côté, il n'est pas nécessaire d'ouvrir le système hydraulique. À partir de cet instant, vous ne devez plus actionner le levier de frein. Après avoir détaché les fixations du té de fourche inférieur, retirez les tubes de fourche vers l'arrière en effectuant de légers mouvements rotatifs.


Étape 3 – Retirer le bouchon supérieur de fourche, vider l'huile de fourche

Étape 3 : Retirer le bouchon supérieur de fourche, vider l'huile de fourche

03 – Retirer le bouchon supérieur de fourche, vider l'huile de fourche

Dévissez les bouchons à l'aide d'une clé à cliquet et d'une douille adaptée en effectuant une légère contre-pression ; en effet, les bouchons sont soumis à une pression légère, même une fois les ressorts de fourche démontés. 

Vous pouvez maintenant retirer les tubes d'écartement, coupelles de ressort et ressorts de fourche éventuellement présents. Notez impérativement l'ordre et la position de montage des composants démontés. Il est conseillé de démonter individuellement chacun des bras de fourche afin d'exclure toute confusion. 

Vous pouvez laisser tous les composants s'égoutter dans un bac récupérateur d'huile approprié. Si une vis de vidange est disponible, retirez-la également. Rentrez et sortez plusieurs fois le tube de fourche pour accélérer l'écoulement de l'huile de fourche.


Étape 4 – Retirer le bouchon inférieur de fourche

Étape 4 : Retirer le bouchon inférieur de fourche

04 – Retirer le bouchon inférieur de fourche 

Une étape plus compliquée consiste maintenant à retirer la vis hexagonale servant à maintenir ensemble le tube plongeur et la barre d'amortisseur par le dessous. La difficulté réside dans le fait que dans certains cas, en tentant de dévisser la vis, la barre d'amortisseur tourne elle aussi. Vous pouvez éventuellement contourner le problème en utilisant une douille et deux rallonges que vous introduisez dans le tube de fourche par le haut. Si vous n'avez pas les outils nécessaires, vous pouvez remonter la fourche plus tôt. Avec un peu de chance, le ressort de fourche tendu empêche le tube d'amortisseur de tourner.

Sous la vis hexagonale se trouve une rondelle d'étanchéité que vous devez impérativement remplacer. Notez qu'il faut manipuler les tubes de fourche chromés avec autant de précautions que des œufs crus. La moindre petite brèche dans la zone de travail du joint suffirait à abîmer le tube de fourche, car le joint ne serait de nouveau plus étanche au bout de quelques kilomètres. Si vous serrez le bras de fourche dans un étau, ne serrez qu'au niveau du tube plongeur, par ex. au niveau des pattes de fixation des étriers de frein. Si toutes vos tentatives ont échoué, il ne vous reste plus qu'à vous rendre au garage où les vis seront desserrées à l'aide d'un tournevis à frapper à air comprimé en échange d'une petite contrepartie financière.


Étape 5 – Retirer le circlip

Étape 5 : Retirer le circlip

05 – Retirer le circlip

Retirez maintenant le circlip servant à fixer le joint sous le cache-poussière. Utilisez un petit tournevis pour pousser le cache-poussière avec précaution vers le haut, puis retirez le circlip en le poussant de l'extérieur vers l'intérieur pour le sortir de sa rainure. 


Étape 6 – Retirer le joint défectueux

Étape 6 : Retirer le joint défectueux

06 – Retirer le joint défectueux

 Le tube plongeur étant bien serré, tirez plusieurs fois sur le tube de fourche (par à-coups) ; le joint glisse et est alors expulsé du tube plongeur par le manchon de guidage. Le joint peut être retiré par le haut. Si vous disposez d'une fourche sans manchon de guidage, le joint ne sera pas expulsé lors du retrait du tube de fourche. Vous pourrez le retirer ensuite en effectuant un léger mouvement de levier. Si vous devez poursuivre le démontage de la fourche, par ex. pour la nettoyer ou pour contrôler son usure (longueur mini. des ressorts de fourche, usure dans le tube plongeur, etc.), consultez impérativement un manuel de réparation. Souvent, lors du démontage complet, il faut remplacer différents joints toriques de type O et différentes douilles de guidage. En cas de doute, demandez impérativement à un spécialiste quels composants sont nécessaires pour procéder à la révision correcte de votre modèle. Après le nettoyage, réassemblez la fourche. Montez les vis de fixation des barres de l'amortisseur avec de nouvelles rondelles en cuivre en bas des tubes plongeurs.


Étape 7 – Montage avec un enfonce-joint de fourche

Étape 7 : Montage avec un enfonce-joint de fourche

07 – Montage avec un enfonce-joint de fourche 

Avant de monter le joint neuf, graissez-le légèrement au niveau de la surface extérieure pour faciliter son glissement à l'intérieur du tube plongeur et au niveau de la lèvre d'étanchéité pour éviter de l'endommager au montage. Pour insérer le joint, vous pouvez utiliser un tube adapté, ou, mieux encore, un enfonce-joint de fourche professionnel. Servez-vous de l'ancien joint comme support pour les premiers chocs. Pour introduire le joint de fourche, vous n'avez pas besoin d'employer une force importante. N'utilisez en aucun cas des objets tranchants qui endommageraient le joint. Rentrez le joint jusqu'à parvenir à enfoncer le circlip dans la rainure à l'aide d'un tournevis. 


Étape 8 – Remplir d'huile de fourche

Étape 8 : Remplir d'huile de fourche

08 – Remplir d'huile de fourche 

Selon vos préférences, vous pouvez remplir les fourches d'huile de fourche sur l'établi ou directement sur la moto. Pour notre part, nous avons décidé de le faire directement sur le véhicule. Notez qu'il est impératif que la viscosité soit correcte et les quantités exactement les mêmes (consultez le manuel de réparation). Utilisez un gobelet gradué et éventuellement un entonnoir pour remplir les fourches de manière sûre. Si la fourche s'enfonce en cas de freinage puissant, il ne sert à rien d'employer une huile de viscosité différente ! Le problème vient des ressorts de fourche, l'huile de fourche ne sert qu'à l'amortissement. Vous pouvez résoudre les problèmes de châssis liés à la construction de certaines motos en montant des ressorts de fourche, par ex. de Wirth. Les ressorts disposent d'une homologation ABE. Ils sont enroulés de manière progressive et 30 % plus durs que les ressorts d'origine. Si vous disposez de fourches à assistance pneumatique, les ressorts Wirth permettent même de renoncer entièrement ou partiellement à l'air, ce qui permet ainsi de préserver les joints. 

Serrez ensuite toutes les vis et tous les écrous à l'aide d'une clé dynamométrique conformément au manuel de réparation. Effectuez un pompage préalable des freins, jusqu'à ce que les plaquettes se trouvent contre les disques de frein. Vous pouvez redescendre la moto. Vous pouvez ensuite remonter en selle avec une toute nouvelle sensation de conduite, mais vous devez vous assurer après un bref essai de conduite la fourche est étanche.


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.