Pause hivernale

À l'automne, de nombreuses motos sont préparées pour l'hivernage. Mais de grâce, il ne s'agit pas simplement de les ranger dans le garage ! La moto nécessite au préalable un minimum d'attention. Vous trouverez ici toutes les informations dont vous devez tenir compte pour que votre moto passe un bon hiver.

Pause hivernale

Hivernage de la moto

Lorsque les jours se font plus courts et que le mauvais temps domine sur la carte météo, il nous faut nous rendre à l'évidence : l'automne est malheureusement bien là, et pour de nombreux motards, il est désormais temps de mettre leur bécane en hibernation.

Si vous prévoyez une pause prolongée, il peut être intéressant, du point de vue financier, de faire une déclaration de non-utilisation de votre moto (possible uniquement dans certains pays). Si vous disposez déjà d'une plaque saisonnière, vous n'avez pas à effectuer ces démarches administratives. N'oubliez pas toutefois que votre véhicule doit être immatriculé pendant six mois consécutifs pour vous garantir un bonus plus élevé auprès de votre assureur. 

Si vous souhaitez aborder la saison prochaine en toute sérénité, n'oubliez pas vos rendez-vous prévus au contrôle technique. Pensez également que c'est le bon moment pour effectuer d'éventuelles réparations ou transformations sur votre véhicule. 

Si, enfin, vous prévoyez de ne plus bouger votre moto, nous vous recommandons de la protéger convenablement. Si vous vous contentez de simplement la couvrir et de l'oublier pendant six mois, attendez-vous à avoir de mauvaises surprises au printemps : problèmes de corrosion, de batterie, de carburateur éventuellement endommagés, ainsi que divers dommages dus à l'immobilisation. 


Hivernage de la moto – c'est parti !

Étape 1 – sur-gonfler les pneus de 0,5 bar environ

Étape 1 : sur-gonfler les pneus de 0,5 bar environ

01 – Sur-gonfler les pneus de 0,5 bar environ

Avant de commencer la « cure hivernale », rendez-vous à la station-service et faites le plein du réservoir pour éviter qu'il ne rouille – à moins que des gouttes d'eau ne se trouvent à l'intérieur... L'eau étant plus lourde que l'essence, elle se déposerait au fond du réservoir. Le nettoyant pour système d'alimentation PROCYCLE (par ex.) retient l'eau se trouvant dans le réservoir.

Passez à la station de gonflage des pneus et assurez-vous de les sur-gonfler légèrement en ajoutant 0,5 bar par rapport aux indications du fabricant. 


Étape 2 – vidanger de préférence avant de ranger la moto

Étape 2 : vidanger de préférence avant de ranger la moto

02 – Vidanger de préférence avant de ranger la moto

Une fois de retour à la maison, profitez que le moteur est encore chaud pour faire la vidange conseils de mécanique Vidange. L'huile usagée contient des substances agressives qui attaquent les pistons, les surfaces de contact au sol et les roulements pendant la période d'arrêt. Dans le cas des moteurs dotés de vérins hydrauliques (par ex. Harley Davidson), ces substances peuvent se résinifier. Pendant cette opération, remplacez toujours le filtre à huile. 


Étape 3 – faire un nettoyage minutieux

Étape 3 : faire un nettoyage minutieux

03 –  Faire un nettoyage minutieux

L'étape importante suivante est le nettoyage minutieux de votre moto, au cours duquel vous devez porter une attention particulière aux moindres recoins (sous le réservoir, la selle, le carénage, etc.). Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter nos conseils de mécanique Lavage.


Étape 4, photo 1 – protection contre les intempéries

Étape 4, photo 1 : protection contre les intempéries

04 – Protection contre les intempéries

Pulvérisez ensuite avec un soin particulier du spray de protection sur votre moto. Appliquez une bonne protection pour peinture à base de cire dure sur le carénage, l'écran, le réservoir, les couvercles latéraux et l'arrière. 

Appliquez un spray de protection anticorrosion sur le moteur et le pot d'échappement (même lorsqu'ils sont peints, car la cire, si elle est réchauffée, peut provoquer des décolorations), ainsi que sur tout le châssis (en particulier sur les soudures et sur les zones les plus cachées). N'oubliez pas les barres de l'amortisseur et les tubes de fourche, car il suffit de petites piqûres de rouille pour provoquer des fuites.

Étape 4, photo 2 – entretien de la chaîne d'entraînement

Étape 4, photo 2 : entretien de la chaîne d'entraînement

Si vous avez découvert de la rouille lors du nettoyage, frottez-la soigneusement, puis vernissez ensuite les zones concernées avec un stylo de retouche ou un spray pour éviter toute propagation de la corrosion pendant l'hiver. Commencez par appliquer une couche primaire antirouille, puis une couche de finition. Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter nos conseils de mécanique Élimination de la corrosion.

Maintenant, graissez soigneusement tous les leviers et toutes les articulations mobiles. Pour finir cette petite cure de protection anticorrosion, appliquez une petite cuillère d'huile moteur dans chaque logement de bougie d'allumage de votre modèle ancien pour éviter que les segments des pistons ne rouillent au niveau des cylindres. Bouchez également le pot d'échappement avec un chiffon huileux pour éviter que de l'humidité ne pénètre à l'intérieur.

Remarque : le véhicule doit être complètement refroidi. 

Appliquez encore une fois du spray pour chaîne frais sur la chaîne après avoir éliminé la saleté et les petites pierres abrasives à l'aide d'un nettoyant spécial pour chaîne. Vaporisez toujours le spray pour chaîne à l'intérieur de la chaîne tout en tournant lentement à la main la roue arrière (déchargée). Pour plus de plus amples informations, veuillez consulter nos conseils de mécanique Entretien de la chaîne.


Étape 5 – remplir de nettoyant pour système d'alimentation

Étape 5 : remplir de nettoyant pour système d'alimentation

05 – Remplir de nettoyant pour système d'alimentation

Pour protéger les motos avec systèmes d'injection, ajoutez un additif correspondant, par ex. le nettoyant pour système d'alimentation de PROCYCLE, à l'essence. De nombreux constructeurs de véhicules font cette recommandation dans leurs modes d'emploi. 

L'additif est également fortement recommandé pour les modèles avec carburateurs, car il nettoie les gicleurs, les canaux et les alésages et retient la condensation dans le réservoir.  

Remarque : une fois le moteur rempli, faites-le tourner encore une fois pour que le carburant enrichi en additif pénètre dans le système.


Étape 6 – les pros vidangent le carburateur... pour plus de plaisir au printemps !

Étape 6 : les pros vidangent le carburateur... pour plus de plaisir au printemps !

06 – Les pros vidangent le carburateur

Si vous possédez une moto avec dispositif de carburateurs, vidangez ensuite les cuves à niveau constant du carburateur. Si vous ne souhaitez pas laisser tourner votre moteur à l'arrêt pendant un certain temps, prenez un petit récipient et videz les cuves à niveau constant via les vis de vidange prévues à cet effet. 

Cette étape est très importante : en effet, lorsque l'essence s'évapore dans le carburateur, elle laisse des résidus résineux qui pourront entraîner un fonctionnement irrégulier du moteur et des difficultés à démarrer au printemps. 

Pour arrêter l'écoulement de l'essence dans les carburateurs, mettez le robinet d'essence en position « OFF ». Si le robinet ne permet pas un tel réglage (s'il s'agit d'un robinet à dépression), laissez-le en position « ON ». Ne le mettez jamais en position « PRI » car l'essence s'écoulerait en continu ! 


Étape 7, photo 1 – vérifier le niveau d'acide de la batterie

Étape 7, photo 1 : vérifier le niveau d'acide de la batterie

07 – Hivernage de la batterie

La batterie nécessite elle aussi un entretien. En règle générale, il s'agit de la démonter et, pour les batteries au plomb standard, de vérifier le niveau d'acide. Le cas échéant, remplissez-les d'eau déminéralisée (jamais d'acide) jusqu'au marquage maxi. 

Étape 7, photo 2 – batterie démontée sur un chargeur automatique

Étape 7, photo 2 : batterie démontée sur un chargeur automatique

Pour l'hivernage, la batterie doit de préférence être stockée dans une pièce à l'abri du gel et rester branchée à un chargeur automatique assurant régulièrement un léger chargement. Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter nos conseils de mécanique Batterie.


Étape 8 – lever la moto pour décharger les pneus durablement

Étape 8 : lever la moto pour décharger les pneus durablement

08 – Lever la moto

Enfin, levez la moto de manière à décharger les deux roues. Si une béquille centrale est disponible, soutenez le cadre de la moto vers l'avant en ajoutant des blocs de bois ou des briques de construction (protégez le cadre contre les rayures à l'aide de chiffons). En l'absence de béquille centrale, il est recommandé d'utiliser une béquille d'atelier. S'il est impossible de décharger les roues, il suffit également de les tourner légèrement toutes les quelques semaines de manière à éviter toute formation de zones de pression dues à l'immobilité. Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter nos conseils de mécanique Connaissances de base sur les béquilles.


Étape 9, photo 1 – pour garder votre moto propre et exempte de poussière

Étape 9, photo 1 : pour garder votre moto propre et exempte de poussière 

09 – Couvrir la moto

Pour finir, recouvrez bien votre moto : si votre moto passe l'hiver à l'intérieur dans une pièce chaude, utilisez une housse d'intérieur perméable à l'air pour la protéger de la poussière et des animaux domestiques.

Si la moto doit passer l'hiver dehors, une housse est indispensable. Cette housse doit être respirante ou disposer d'ouvertures d'aération d'une dimension correspondante. Elle ne doit pas reposer sur des pièces encore humides (en raison de résidus de produits d'entretien ou d'huile à vaporiser). Dans certains cas malencontreux, il y a alors risque de réaction chimique, avec pour conséquence que la housse reste collée à la moto. 

Étape 9, photo 2 – voici une housse appropriée pour garer votre moto sur un espace public

Étape 9, photo 2 : voici une housse appropriée pour garer votre moto sur un espace public

Si votre moto passe l'hiver sur le bord de la route, utilisez une housse avec un hublot permettant de lire la plaque d'immatriculation. Vous rendrez ainsi service aux gardiens de l'ordre.

Si vous préparez votre moto de cette manière à la saison à venir, vous pourrez vous réjouir pendant tout l'hiver en pensant à ceux qui, au printemps, devront pousser leur moto ou démonter entièrement leurs carburateurs...

Une housse de protection anticorrosion spéciale est particulièrement utile en cas d'immobilisation prolongée

Une housse de protection anticorrosion spéciale est particulièrement utile en cas d'immobilisation prolongée

Mise à l'arrêt longue durée

Si vous devez stocker votre moto sur une période prolongée, utilisez un garage pliant anticorrosion VCI. Le VCI, matériau spécial se trouvant à l'intérieur, empêche toute corrosion de se former sur les surfaces métalliques pendant environ deux ans. Ensuite, vous devrez seulement placer une petite boîte contenant un « émetteur » dans le garage pliant entièrement refermable pour rester de nouveau tranquille pendant deux ans. Pour avoir l'esprit parfaitement tranquille, vous pouvez ajouter un déshumidificateur, que vous suspendrez par ex. au guidon du véhicule.


Notre recommandation


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.